La dîme

 
La Parole de Dieu nous apprend que c'est sous la loi de Moise et sous la prêtrise Lévitique que le peuple a reçu l'ordre de payer la dîme (Hébreux 7:5). C'est sous la prêtrise Lévitique que le peuple a reçu la loi. Il s'agit de la loi de Moise et de la prêtrise nommée selon l'ordre d'Aaron (Hébreux 7:11). Cela signifie que la dîme était bien une ordonnance de la loi, et la loi étant incapable de mener l'homme à la perfection, il était nécessaire qu'il y ai changement de prêtrise et de loi (Hébreux 7:12-19).
 
Sous la nouvelle alliance il y a donc changement de prêtrise et de loi, et notre Grand prêtre de qui nous sommes également la race et les héritiers, étant donné que sa semence demeure en nous, n'est pas de la tribu de Lévite, mais de la tribu de Judas, et la bible nous dit que Moise n'a rien prescrit par rapport à la dîme concernant la tribu de Judas (Hébreux 7:13-18).
Notre Grand Prêtre possède une prêtrise éternelle qui n'est en aucun cas transmissible, et il a lui-même servi d'Offrande éternelle pour les péchés du peuple, et de ce fait, nous n'avons plus besoin d'offrir d'offrande à Dieu si ce n'est d'offrir notre corps comme un sacrifice vivant, saint et agréable à Dieu; car c'est ici l'offrande en laquelle Dieu prend plaisir (Romains 12:1).
 
Nous avons vu que non seulement la dîme n'a pas été prescrite pour ceux de la tribu de Judas et que nous sommes de la tribu de Judas en tant que descendants de Christ, mais en plus la dîme est une ordonnance de la loi et nous ne sommes plus sous la loi (Galates 3:10-25). Jésus-Christ a donné une Offrande plus excellente, car si la loi n'a rien amené à la perfection avec plusieurs offrandes, Jésus-Christ par une seule Offrande amène à la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés (Hébreux 7:23-28) (Hébreux 10:14).
 
La Parole de Dieu nous demande de donner librement selon la résolution de notre cœur, et aujourd'hui il y a tellement de faux ouvriers ayant l'amour de l'argent et étant déchus de l'Amour de la Vérité qu'il nous faut prendre garde de ne pas donner notre argent pour enrichir les hommes, mais si le Seigneur nous met à cœur de donner, que ce soit pour le salut des âmes et pour aider nos frères et sœurs qui sont dans le besoin; et que celui qui donne le fasse dans le secret non pas pour plaire aux hommes mais pour plaire à Dieu et Dieu qui voit dans le secret le récompensera publiquement. (Matthieu 6:3-4) (2 Corinthiens 9:7).

 

 

 

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© La dernière heure