La loi et la foi

 
La Parole de Dieu nous apprend que nul ne sera justifié par les œuvres de la loi et que c'est seulement par la foi en Jésus-Christ que nous pouvons être justifiés, c'est à dire rendus ou déclarés justes (Galates 2:15-16) (Galates 3:11-12) (Romains 3:19-20) (Ephésiens 2:8-9).
L'apôtre Paul nous enseigne que la loi était comme un pédagogue pour arriver à la foi, ce qui signifie que la loi était comme un guide ou un dirigeant en attendant la loi Parfaite qui est la loi de Christ (la foi), mais la foi étant venue nous ne sommes plus sous ce pédagogue (Galates 3:19-25). Paul va plus loin en nous expliquant que ceux qui cherchent à être justifiés par la loi et qui s'attachent aux œuvres de la loi sont sous la malédiction selon la même loi qu'ils veulent mettre en pratique. Autrement dit, la loi qu'ils veulent mettre en pratique les condamnent puisqu'il est écrit dans la loi que quiconque ne pratique pas tout ce qui est écrit dans la loi est maudit (Galates 3:10). C'est la raison pour laquelle Jésus-Christ à lui-même été fait malédiction en étant pendu au bois, car il est écrit dans la loi que quiconque est pendu au bois est maudit; il a donc été maudit selon la loi afin de nous racheter de la malédiction de la loi pour que nous puissions être sous la bénédiction d'Abraham qui est le père de la foi (Galates 3:13-14).
 
Tous ceux qui veulent être justifiés par les œuvres de la loi de Moise font du sacrifice de Jésus-Christ une chose vaine, et c'est une chose terrible que de faire du sacrifice de notre Dieu un sacrifice inutile (Galates 2:21). Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, le fait d'être justifié par la foi ne signifie pas qu'il nous suffit de croire pour être sauvés, car comme le dit Jacques, la foi sans les œuvres ne peut pas nous sauver car la foi sans les œuvres est morte, or il s'agit là des œuvres de la foi. Lorsque Jacques dit que la foi sans les œuvres est morte, il dit que la foi sans les œuvres n’existe pas; autrement dit, la foi sans les œuvres n'est pas la foi (Jacques 2:14-26). Nous comprenons que la foi salutaire à tous ce n'est pas seulement de croire mais aussi de mettre en pratique. C'est la raison pour laquelle Jésus dira que celui qui écoute sa Parole et la met en pratique est semblable à un homme qui a bâtit sa maison sur le Roc, tandis que celui qui écoute sa Parole et ne la met pas en pratique est semblable à un homme qui a bâtit sa maison sur le sable; la première est inébranlable lorsque vient la tempête, mais la seconde s'écroule et sa ruine est grande (Matthieu 7:24-27). 
C'est aussi pour cette raison que Jacques nous dira de mettre en pratique la Parole et de ne pas l'écouter seulement (Jacques 1:22).
 
Nous comprenons que le fait d'être justifié par la foi est le fait d'être justifié par la mise en pratique de la Parole de Christ; ainsi le fait d'être rendu juste devient une réalité et ne reste pas seulement une parole, puisque la mise en pratique de l'Evangile fait de tous ceux qui le mettent en pratique des justes, c'est pour cela qu'il est impossible de mettre l'Evangile en pratique par nos propres moyens, autrement nous aurions de quoi nous glorifier de notre justice, mais c'est seulement par l'Esprit de Christ qu'il est possible d'appliquer l'Evangile en marchant dans la justice et la sainteté, afin que toute la Gloire revienne à Dieu qui nous a gratuitement donné son Saint-Esprit afin que nous puissions mettre sa Parole en pratique, non par notre propre force mais par la Puissance de son Esprit que nous avons reçu en croyant en sa Parole. Ainsi, parce que nous avons cru et que nous avons choisi de suivre Jésus-Christ et de faire sa volonté, il nous a donné son Esprit afin que nous puissions mettre sa Parole en pratique. Et j'insiste volontairement sur le fait que sans son Saint-Esprit (sa grâce) nous sommes incapables de faire sa volonté, c'est pourquoi nous n'avons aucune raison de nous glorifier; et Paul nous dit : "qu'a-tu que tu n'ais reçu ? Et si tu l'a reçu pourquoi te glorifie-tu comme si tu ne l'avais pas reçu ?" (1 Corinthiens 4:7), nous faisant ainsi comprendre que la capacité que nous avons de comprendre les mystères du Royaume de Dieu et de suivre le Chemin de la Vie éternelle nous l'avons reçu de Dieu, et nous n'avons pas à nous en glorifier.
 
Le fait donc que nous soyons sous la grâce et non sous la loi ne signifie pas que nous pouvons vivre dans le péché; au contraire; la grâce étant capable de nous mener à la perfection est plus exigeante que la loi qui était incapable de nous rendre parfaits; et Jésus le fera comprendre lorsqu'il dira que la loi de Moise dit de ne pas commettre d'adultère, tandis que la loi de Christ nous dit que celui qui convoite seulement commet un adultère (Galates 2:17-20) (Romains 6) (Matthieu 5:27-28).

 

 

 

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© La dernière heure