Le mariage selon Dieu

 

La Doctrine de l'Evangile en laquelle nous croyons nous annonce un Dieu qui est Esprit, qui est la Vie et qui n'habite pas dans des temples faits de main d'homme (Jean 4:24) (Actes 17:24-29). La Loi Parfaite qui est la Loi Royale ou encore la Loi de la foi est une Loi totalement spirituelle, c'est pourquoi elle est aussi appelée la Loi de l'Esprit de Vie. Dieu a mis cette Loi dans le cœur de ses enfants et elle est confirmée par la Parole de Dieu écrite (Jacques 1:25) (Jacques 2:8) (Romains 3:27) (Romains 7:14) (Romains 8:2) (Jérémie 31:33) (Hébreux 8:10) (Hébreux 10:16) (2 Corinthiens 3:3).
 
L'Evangile ne nous a jamais enseigné d'ordonnance charnelle, mais seulement une Loi spirituelle, et aucune loi charnelle ne pourra nous sauver. La Loi Parfaite de Christ consiste en ce que l'Amour de Dieu doit être accompli en nous, car l'Amour est l'accomplissement de la Loi (Romains 13:10). Le commandement que nous avons reçu c'est d'aimer Dieu de tout notre être, et notre prochain comme nous même (Matthieu 22:37-40) (2 Jean 1:5). L'Amour pour Dieu et pour le prochain consiste à consacrer pleinement nos vies à Dieu par Amour pour lui et pour les âmes, car il n'y a pas de plus grand Amour que de donner sa Vie pour ses amis. Si nous offrons notre vie comme un sacrifice vivant, saint et agréable à Dieu, c'est par Amour pour Dieu et pour les âmes, alors nous accomplissons la Loi Parfaite qui est salutaire à tous les hommes (Jean 15:13) (Romains 12:1).
 
Beaucoup de gens pensent être justifiés par des lois charnelles qui ne sont rien d'autre que des commandements d'hommes. J'invite toute personne à bien examiner cette réflexion : "Avons-nous reçu ce commandement de Dieu ou des hommes ? Est-ce Dieu qui nous l'a enseigné directement dans notre cœur et confirmé par sa Parole écrite, ou bien avons-nous simplement suivi un mouvement qui paraissait juste mais qui était en réalité une loi charnelle ?".
 
Que dit l'Evangile au sujet du mariage ? La bible nous enseigne que la Loi de Christ est totalement spirituelle, que le baptême salutaire à tous est celui de l'Esprit, que la circoncision salutaire à tous est celle du cœur, que le Sabbat est spirituel (Christ), que la pâques est spirituelle (Christ)... et beaucoup de ceux qui le croient font une exception pour le mariage. La Loi de Christ ne change pas, elle est la même pour tous et elle reste la même quel que soit le sujet que nous examinons, nous devons donc savoir et comprendre une fois pour toute que la loi salutaire à tous les hommes est SPIRITUELLE (Luc 3:16) (Ephésiens 4:5) (Romains 2:29) (Hébreux 4) (1 Corinthiens 5:7).
 
Jésus nous décrit le mariage ainsi : "L'homme quittera son père et sa mère et s'attachera à sa femme et ils deviendront tous deux une seule chair". La Parole de Dieu nous enseigne ici ce qu'est le véritable mariage, à savoir l'union d'un homme et d'une femme qui s'unissent pour devenir un, et cette union se fait par un LIEN SPIRITUEL (Marc 10:6-8). Paul nous parlera de ce même lien lorsqu'il dira que si nous sommes liés à une femme (ou un homme si nous sommes une femme) lors de notre conversion nous ne devons pas chercher à rompre ce lien, mais si l’incrédule veut se séparer qu'il se sépare car dans ce cas l'homme et la femme ne sont PAS LIES. Paul nous parle donc d'un LIEN DE MARIAGE qui n'a rien à voir avec un papier mais qui est un lien spirituel, et la preuve est que lorsque l’incrédule veut se séparer alors le lien est brisé et le croyant qui se retrouve seul n'est plus lié, c'est automatique, parce que c'est spirituel (1 Corinthiens 7:12-15).
 
Jésus nous enseigne en nous disant que l'homme ne doit pas séparer ce que Dieu a lié, ce qui signifie dans ce cas que ce n'est pas l'homme qui lie mais Dieu, et si c'est Dieu qui a lié, pourquoi des hommes nous demande de nous séparer sous prétexte que nous ne sommes pas mariés selon leur tradition ? Si c'est bien Dieu qui nous a lié, alors nous en verrons les fruits, le couple se convertira, les proches se convertirons, ils marcheront dans la sanctification, Dieu réglera leur vie et les préparera pour son oeuvre et pour son Royaume (Marc 10:9). Les fruits ne mentent jamais, car un mauvais arbre ne peut pas porter de bon fruit. Si je porte les fruits de bénédictions, qui sont l'Amour, la sainteté, les conversions autour de moi, c'est que je suis dans la Vérité et je n'ai pas besoin d'un morceau de papier pour changer ma vie puisque je suis déjà dans la marche vers le salut éternel et je porte les fruits de bénédictions que les hommes portent par l'obéissance à la Loi de Christ (Matthieu 7:18) (Matthieu 7:24-25).
 
La Loi spirituelle n'est pas moins exigeante, la Parole de Dieu nous enseigne que si nous convoitons seulement nous avons déjà commis un adultère dans notre cœur et les adultères ne seront pas sauvés (Matthieu 5:27-28) (1 Corinthiens 6:9-10). La Loi spirituelle nous enseigne que si nous sommes mariés (liés) en venant à Christ, nous ne devons pas chercher à rompre le lien mais plutôt chercher le salut de notre conjoint(e). Elle nous enseigne que le seul moyen de rompre le lien dans ce cas c'est si l’incrédule lui-même veut se séparer, mais nous devons l'aimer et tout faire pour sa conversion (1 Corinthiens 7:10-16). Si nous n'agissons pas selon la Justice nous rendrons des comptes, et une fois en Christ nous devons aimer et non haïr et si c'est Dieu qui a lié alors le conjoint se convertira mais si ce n'est pas Dieu qui a lié la personne finira par s'en aller d'elle même parce qu'aucun pécheur ne peut tenir dans l'assemblée des saints (Psaumes 1:5).
 
Paul nous parle de la consécration personnelle en disant que celui qui est marié doit faire comme ne l'étant pas, il s'agit de vivre dans la consécration à Dieu et de préférer la volonté de Dieu à celle du mari ou de la femme car celui qui aime son mari ou sa femme plus que Dieu ne sera pas sauvé. C'est par notre vie de consécration totale que Dieu mettra de l'ordre dans notre foyer, et alors si notre conjoint(e) est le choix de Dieu il se convertira et si ce n'est pas le choix de Dieu il partira. C'est pourquoi nous devons accepter l'opposition et ne pas agir par sentiment mais persévérer dans la consécration afin que la volonté de Dieu se fasse dans notre foyer (Matthieu 10:36-37) (1 Corinthiens 7:29-35).
 
Nous pouvons remarquer que selon les hommes Marie était fiancée à Joseph, mais selon Dieu ils étaient déjà mariés, et c'est une remarque importance, parce que cela confirme que la vision de Dieu n'est pas celle des hommes; la pensée de Dieu n'est pas celle des hommes, et cette pensée nous est révélée par le Saint-Esprit comme le dit la Parole de Dieu car il est écrit : "Qui a connu la pensée du Seigneur pour pouvoir l'enseigner ? Mais nous nous avons la pensée de Christ". Nous pouvons ainsi sans nous glorifier, enseigner la pensée de Christ parce qu'il nous l'a révélée par son Esprit (Matthieu 1:18-21) (Esaie 55: 8-9) (1 Corinthiens 2:16).
 
Comprenons bien cet enseignement, afin de ne pas en faire un prétexte pour vivre dans l'impudicité et la fornication, au contraire, si nous comprenons la Loi de Christ nous comprenons que le copinage n'existe pas, le flirt n'existe pas en Christ, car lorsque nous sommes avec quelqu'un c'est un engagement pour la vie. Prenons garde de ne pas jouer avec Dieu, parce que Dieu ne joue pas, et il est important de ne pas aller trop vite avant de se mettre en couple avec quelqu'un afin de ne pas pécher contre Dieu et de ne pas le regretter par la suite. Si nous sommes convertis, nous ne sommes plus ignorants et nous serons jugés plus sévèrement. Si les gens du monde s'accouplent sans amour et sans l'intention de rester ensemble jusqu'à la fin de leur vie, ne les imitons pas parce que sinon nous rendrons compte. Lorsque nous nous mettons en couple avec quelqu'un que ce soit pour la vie, dans l'Amour : la fidélité, la consécration à Dieu et le service, sachant que l'homme a été créé pour le service et la femme pour être son aide afin de servir Dieu ensemble (Genèse 2:18-22).

 

 

 

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© La dernière heure