Le voile de la femme

 

Certaines personnes imposent aux femmes chrétiennes le port du voile dans la présence de Dieu, c'est à dire dans la prière et le partage de la Parole de Dieu. Cette doctrine est basée sur le fait que Paul dit que toute femme qui prie ou qui prophétise la tête non couverte déshonore son chef (l'homme), et c'est comme si elle était rasée. Ce que beaucoup ignorent volontairement c'est que Paul après avoir parlé de cela va expliquer que dans le Seigneur, ces choses sont spirituelles, car la chevelure a été donnée à la femme en guise de voile. Le mot "voile" utilisé pour désigner la chevelure de la femme signifie : "couverture", ou encore "manteau" ou "enveloppe". Nous comprenons donc que les cheveux de la femme lui servent de voile.
 
"Toutefois, dans le Seigneur, l'homme n'est pas sans la femme ni la femme sans l'homme. Car comme la femme vient de l'homme, de même aussi l'homme vient par la femme, et tout cela vient de Dieu. Jugez-en vous-mêmes : Est-il convenable que la femme prie Dieu sans être couverte ? La nature elle-même ne vous enseigne-t-elle pas que c'est une honte pour l'homme d'avoir de longs cheveux, mais que c'est une gloire pour la femme de porter des longs cheveux, parce que la chevelure lui a été donnée pour lui servir de voile ? Si quelqu'un semble vouloir contester, nous n'avons pas une telle coutume, ni les églises de Dieu non plus." (1 Corinthiens 11:11-16)
 
Si nous voulons interpréter cet enseignement de Paul de manière charnelle, nous devons aussi prendre en compte qu'en Christ, nous devons veiller et prier en tout temps, par toutes sortes de prières et de supplications dans l'Esprit, ce qui signifie que si nous voulons obliger les femmes à porter un voile en tissu sur la tête pendant la prière, il faudrait que la femme n'enlève jamais son voile et même pas pour se laver les cheveux, autrement lorsque l'Esprit de Dieu que nous avons reçu met la louange, la prière, la méditation de la Parole de Dieu dans le cœur d'une de ses filles, celle-ci devrait se sentir coupable de ne pas être voilée; sachant que le Saint-Esprit nous met ces choses à cœur même lorsque nous sommes sous la douche, dans notre lit et n'importe ou (Ephésiens 6:18) (Luc 21:36) (Colossiens 4:2). Dans ce cas donc il faudrait qu'elle soit couverte sans jamais retirer son voile une seule seconde pour ne pas se sentir coupable à chaque fois que l'Esprit de Dieu la saisira pour adorer en Esprit et en Vérité, pour prier et louer son Nom.
 
Bien entendu ce n'est pas ce que Paul dit, mais il nous enseigne que les cheveux de la femme lui ont été donnés en guise de voile et il est grave de prendre en vain ce que Dieu nous donne naturellement en le recouvrant par une chose qui a été créée par l'homme en pensant plaire à Dieu ainsi. C'est un peu comme une femme qui se maquille pour "se faire belle"; en faisant cela c'est comme si elle disait à Dieu qu'il ne l'avait pas fait assez belle et qu'elle veut arranger (modifier) ce que Dieu a fait.
 
Le fait de rendre obligatoire quelque chose de charnel comme le port du voile pour la femme, fait retourner les hommes sous un joug qui n'est pas le leur. La loi de Christ est totalement spirituelle et elle concerne l'Amour et notre sanctification; le Seigneur n'a jamais ordonné des choses charnelles à mettre en pratique autrement nous retournerions sous des lois charnelles. Que personne ne retourne sous le joug de la servitude en obéissant à des lois d'hommes, autrement la grâce de Dieu qui nous a libérés de la servitude des lois charnelles ne nous sert de rien et nous ne pouvons pas être sauvés; car seul ceux qui sont véritablement libres pourront entrer dans le Royaume de Dieu; mais si nous sommes captifs de ces lois en pensant qu'elles sont obligatoires et en pensant être justifiés par elles, c'est que nous ne sommes pas libres (Marc 7:6-7) (Tite 1:13-14) (Galates 5:1-4).

 

 

 

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© La dernière heure