La perte d'un proche

 

Je suis convaincu qu'il est très difficile de passer à autre chose après la perte d'un proche, c'est triste, et à cause des sentiments humains il est possible de ne jamais s'en remettre. Le problème est que si les liens avec les morts ne sont pas brisés nous ne pourrons jamais avancer. Je parle à des chrétiens qui ont perdu un ou plusieurs proches et je ne néglige pas le fait que cela peut être difficile parce que c'est la pire des choses qui peut arriver à un homme (femme). Il faut que vous sachiez que votre déception ne ramènera personne à la vie, et c'est pour cela que Jésus dit que personne par ses inquiétudes ne peut prolonger ses jours. Aucune de nos inquiétudes ou déceptions ne pourra changer quoi que se soit à ce qui est fait mais au contraire elles ne peuvent que nous empêcher d'avancer (Luc 12:25).

 

Si nous voulons suivre Jésus, faire sa volonté, il faut que les sentiments charnels qui sont en nous meurent. Un homme dira à Jésus avant de le suivre : "Laisse moi d'abord aller enterrer mon père", et il entendait par là de faire un deuil également, mais Jésus va lui répondre : "Laisse les morts ensevelir leurs morts, mais toi va et annonce le Royaume de Dieu". Jésus n'était pas sans peine de la mort du père de cet homme, mais il savait que rien n'y changerai et que le plus important était d'annoncer le Royaume afin que le plus d'âmes possible soient sauvées (Luc 9:59-60). Jésus nous demande de laisser les morts et de tout faire pour que ceux qui vivent encore soient sauvés, parce que c'est cela l'Amour selon Dieu. Malgré toutes les âmes qui périssent Dieu souffre mais ne s'arrête pas là, il continu de vouloir sauver ceux qui peuvent encore l'être. C'est la même chose pour nous, si quelqu'un meurt, qu'il soit sauvé ou pas, on ne peut plus rien pour lui, alors nous devons nous concentrer sur ceux qui sont encore vivants.

 

Par notre déception comment pourrons-nous contribuer au salut de nos proches qui vivent encore ? C'est toute une remise en question que je vous invite à pratiquer. Dans ce monde nous avons une famille selon la chair et une famille en Christ mais la famille selon la chair ne sera pas éternelle parce qu'au ciel nous serons UN et il n'y aura plus ni mari, ni femme, ni enfant, parce que nous serons tous unis en Dieu et une seule famille (Luc 20:34-38). C'est pour cette raison que Jésus en tant qu'homme dira que sa mère et ses frères sont ceux qui écoutent la Parole de Dieu et qui la mettent en pratique (Luc 8:20-21). Nous devons nous relever, nous devons nous battre, nous devons persévérer malgré les épreuves, malgré les difficultés, notre Dieu est notre Père et nous avons une famille en Christ.

 

Si nos proches se convertissent et sont sauvés Gloire à Dieu, et s'ils meurent en étant accomplis en Christ alors nous n'avons pas à nous en faire pour leurs âmes, et s'ils meurent en étant pécheurs alors c'est une grande tristesse pour nous, pour Dieu, et pour tous ceux qui ont le fardeau des âmes sur le cœur, mais rien ne pourra changer ce qui est fait. La bible nous enseigne qu'il est permis à l'homme de mourir une seule fois après quoi vient le jugement, et nous ne pourrons rien y changer, alors relevons-nous quoi qu'il arrive et battons-nous pour ceux qui sont encore vivants sur la terre (Hébreux 9:27). Que Dieu console quiconque est abattu et lui donne la force de continuer d'avancer. Combattons le bon combat de la foi et achevons la course.

 

 

 

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© La dernière heure